" Le choix d'un avocat "

 

Le choix se portera sur un avocat offensif et humain, soucieux du droit des victimes, sensible à la souffrance humaine, apte à maîtriser la procédure civile du divorce ainsi que la procédure pénale par laquelle sera sanctionné le délit ou le crime.

En matière de violences conjugales, le combat est généralement mené sur deux fronts :

- le front pénal ou répressif,
- le front civil où se joue la procédure de divorce.

Si l'avocat dispose des preuves de violences très récentes, il pourra saisir en urgence le juge aux affaires familiales pour obtenir des mesures de protection comme l'expulsion du conjoint violent du domicile conjugal. C'est pourquoi il est fondamental que la victime participe activement à l'établissement de la preuve dans le cadre de la procédure policière.